Mon déConfinement

« Confinement ». Ce mot devenu courant ces derniers temps me fait penser à toute ma vie qui ressemble beaucoup au confinement : je travaille majoritairement à mon domicile et de temps en temps je fais des virées en concert dans ‘la nature’.

Cela me renvoie à un souvenir : un jour, il y a déjà quelques années, j’ai réalisé un entretien de 6h avec une psychanalyste lors du dispositif de Pole Emploi ‘retour à l’emploi’ suite à mon exclusion du régime ‘intermittent du spectacle’ faute de manque de cachets réalisés à l’année. La conclusion après l’analyse m’a révélé des choses auxquelles je n’ai jamais pensé : – « vous êtes marginale et vous ne savez pas ‘vendre’ le travail que vous faites ». Oui, je ne vends pas ma musique, je la crée.. 🤔

Je ne cesse d’y réfléchir… mais continue de persévérer dans ma créativité et cette année je me projetais à demander la subvention de la Sacem pour produire un nouvel album et réaliser un clip dans les steppes de Sibérie. En russe on dit : « Si tu veux faire rire le Dieu, raconte lui tes projets » 😲 L’histoire du Coronavirus nous a prouvé ce proverbe. 😁 Etant préparé à ce genre de virage lié à ‘l’immunité russe’ je me suis facilement adaptée au télétravail : donner des cours de musique par internet, faire des concerts on-line, produire la musique à distance. J’ai également eu la chance d’être invitée à deux émissions de radio pour promouvoir mon art. Vous pouvez les écouter ci-dessous:

« Tendez vos oreilles pour connaître la vie musicale de cette gentille femme à la voix sensuelle et un humour piquant… »
Emission franco-russe spécial confinemant
« Вероника Булычева – продолжение русской музыкальной культуры в эмиграции, Париж. »